Quel type d’ouverture choisir pour ses fenêtres ?

Avec tous les modèles qui circulent sur le marché, il n’est pas du tout évident de choisir une fenêtre pour sa maison. Il faut réfléchir aux matériaux de fabrication, au vitrage, mais surtout aux systèmes d’ouverture. En fonction du type d’ouverture, une fenêtre peut être à la français, oscillo-battante, coulissante, battante, etc. Si vous ne savez pas quel modèle choisir, cet article vous renseigne sur les particularités des différents types d’ouverture.

La fenêtre à la française

La fenêtre à la française est certainement le modèle le mieux vendu, tous matériaux confondus (alu, bois, PVC, etc.). Son succès découle de tous les avantages qu’elle procure à ses utilisateurs comme le confort d’usage, la facilité de pose et la sécurité. Pour ce faire, elle est dotée d’un ou de plusieurs vantaux qui garantissent une ouverture partielle ou complète de la fenêtre. C’est une ouverture qui admet encore deux types d’ouvrants : l’ouvrant caché et l’ouvrant apparent. L’ouvrant caché signifie que l’ouvrant de la fenêtre sera totalement invisible derrière son encadrement. Concernant le modèle à ouvrant apparent, l’ouvrant reste visible. Leur différence réside au niveau du clair de jour. Le seul défaut de cette ouverture se situe dans son encombrement intérieur lorsque la fenêtre est ouverte.

La fenêtre oscillo-battante

La fenêtre oscillo-battante repose sur le principe d’ouverture à la française combiné à celle à soufflet. Elle est vivement recommandée dans les cuisines, les salles de bain, mais aussi dans les chambres d’enfants de par son niveau de sécurité optimal. Elle s’ouvre d’une part à la manière d’une fenêtre battante, et ce, sur un axe vertical. Et d’autre part, elle est dotée d’un soufflet qui permet d’entrebâiller la fenêtre sur sa partie haute sur un axe horizontal. Elle procure un grand nombre d’avantages comme une bonne aération, une intimité et une sécurité accrue. En effet, vous pouvez l’ouvrir partiellement et totalement. Toutefois, sa pose mérite une grande minutie, mais surtout il faut prêter une attention particulière au choix de ses charnières du fait qu’elles soient plus sollicitées que les autres.

Une fenêtre coulissante

La fenêtre à ouverture coulissante s’ouvre de manière latérale ou centrale. Elle se fonde sur le glissement d’un ou de plusieurs vantaux le long d’un rail ou de plusieurs rails qui peuvent se superposer les uns sur les autres ou s’intégrer aux murs pour libérer de la place. Sa pose est fortement préconisée sur les ouvertures dont la largeur est supérieure à 1800 mm. C’est le choix idéal pour optimiser l’accès à l’extérieur lorsque la fenêtre est ouverte. Elle n’a pas aussi tendance à encombrer l’espace intérieur. Le seul bémol c’est que la fenêtre coulissante requiert des travaux d’installation longs et pénibles. Il faut par exemple prévoir une cloison de doublage à l’intérieur de la pièce pour permettre aux baies de disparaître complètement. Toutefois, cette cloison a tendance à empiéter sur la superficie de la pièce. Ou sinon, il faut envisager une autre alternative, à savoir, laissé les vantaux glisser le long des murs ce qui rend impossible la pose de mobilier.