Avez-vous déjà penser au double vitrage pour votre fenêtre ?

Votre fenêtre assure votre confort. En effet, sa mise en place vous offre la possibilité de profiter d’une isolation thermique et phonique impressionnante. Cependant, pour que vous puissiez profiter de cet avantage, vous devez tenir compte du matériau de fabrication de votre fenêtre et surtout de son type de vitrage. Pour ce dernier, vous avez le choix entre le simple, le double ainsi que le triple vitrage. Le simple vitrage est loin d’être performant en matière d’isolation. Et pour le triple vitrage, il ne s’adapte pas à tous les modèles de menuiserie. Le double vitrage est considéré comme le plus prisé grâce à ses avantages.

Qu’est-ce que le double vitrage ?

Les vitrages sont considérés comme les moyens les plus efficaces afin de vous permettre de réaliser des économies d’énergie. Si vous disposez d’une fenêtre ancienne mal isolée, on vous recommande de renforcer son isolation grâce à la mise en place d’un vitrage de qualité. Parmi les modèles les plus prisés, il y a le triple vitrage.

Comme l’indique son nom, le double vitrage a été réalisé à partir de deux vitres. Entre ces deux verres, il y a un espace qui est rempli d’air ou d’un gaz comme l’argon. C’est ce gaz qui assure la performance thermique de votre double vitrage. Ces deux verres sont fabriqués avec une épaisseur de 3 à 10 mm. On peut trouver des verres avec encore plus d’épaisseur pour certaines constructions.

Un double vitrage peut se présenter sous différents modèles. C’est à vous de choisir selon vos besoins.

Les différents types de double vitrage

Si votre but est d’améliorer le confort thermique de votre pièce, on vous recommande de miser sans plus attendre sur le double vitrage thermique. La performance thermique d’une fenêtre avec double vitrage est classée entre A++ et le E. Lors de la mise en place ou du remplacement de votre vitrage, vous devez donc opter au moins pour des fenêtres qui soient au moins classées C. Si vous souhaitez trouver un modèle classé A++, on vous conseille de vous orienter vers les modèles signés par de grandes marques.

Vous pouvez aussi opter pour le double vitrage phonique. C’est un modèle qui vous permet de réduire les ondes sonores et les bruits externes. C’est une meilleure solution si vous habitez dans une zone bruyante. Bien évidemment, pour que vous puissiez profiter de cet avantage, vous devez également savoir choisir votre type de verre acoustique.

Il y a également le double vitrage 4/16/4 qui est considéré comme le modèle standard. Comme l’indique son nom, il est constitué d’un premier vitrage PLANICLEAR de 4 mm, avec un enrobage PLANITHERM de gaz d’Argon 90 % de 16 mm, et un second vitrage PLANICLEAR de 4 mm.

Pour une isolation exceptionnelle, vous pouvez aussi miser sur le double vitrage ITR (isolation thermique renforcée) et le double vitrage VIR (vitrage à isolation renforcée).

Si vous souhaitez renforcer votre sécurité, vous pouvez aussi opter pour l’installation d’un double vitrage anti effraction.

Quel budget prévoir pour la pose d’une fenêtre ?

L’optimisation de l’isolation thermique et acoustique d’une maison passe souvent par la rénovation des portes et des fenêtres. Pour ces dernières, leur remplacement ou leur pose peut être réalisé soi-même à condition que l’on dispose des connaissances en bricolage. Il est aussi possible de confier l’opération à un professionnel, afin de bénéficier d’un travail de qualité. Si vous choisissez cette dernière option, vous devez prévoir un budget pour la pose de votre fenêtre.

Le prix d’installation des fenêtres

Si vous envisagez de remplacer et de poser des fenêtres, vous devez préparer un budget. Celui-ci doit prendre en compte le prix des fenêtres, le frais de leur transport et le coup de la main d’œuvre pour leur pose.

Quel que soit le type de professionnel que vous appelez (RGE ou non), ce coup de la main d’œuvre reste toujours identique.

Le budget de pose d’une fenêtre dépend de plusieurs paramètres, à savoir :

· Le modèle de fenêtre : plus celle-ci est complexe, plus sa pose est chère ;

· Le nombre de fenêtres à poser : le montant total de la facture dépend du nombre de fenêtres à installer. Sachez que le tarif de pose d’une fenêtre varie de 120 € à 150 € ;

· La difficulté des travaux.

Avant de fixer votre choix sur un professionnel, nous vous conseillons de demander plusieurs devis. De cette manière, vous avez plus de choix devant vous.

Il est à noter que le cout d’installation d’une fenêtre peut être réduit dans le cas où le professionnel est chargé de fabriquer la fenêtre et de concevoir son vitrage et ses encadrements.

Celui-ci peut également être allégé si le professionnel est reconnu garant de l’environnement (ou RGE), et si les matériaux utilisés sont écologiques (tels que l’aluminium). Cette option peut vous ouvrir droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Grâce à ce dernier, vous bénéficiera d’une réduction d’import de 30 % sur le montant total de l’argent utilisé.

Quels avantages de confier la pose de ses fenêtres à un professionnel ?

Il est plus judicieux de faire appel à un professionnel pour la mise en place des fenêtres. Et pour cause, ces travaux nécessitent un certain nombre de connaissances et de savoir-faire. De plus, il est mieux équipé. Ces nombreux atouts lui permettent de réaliser les travaux dans de bonnes conditions. Sachez que si l’encadrement de la fenêtre n’est pas posé correctement, cela peut la détériorer d’une manière plus rapide. Sans parler les problèmes liés à l’isolation thermique et phonique.

L’intervention d’un professionnel est notamment préconisée si la fenêtre que vous envisagez d’installer est grande. Une telle opération est souvent difficile, nécessitant des connaissances plus techniques.

Enfin, dans le cas où la conception de la fenêtre et de ses différents éléments lui est confiée, il peut vous fournir des conseils. Tel est par exemple le cas du matériau à utiliser, le système de vitrage, ou encore le modèle adapté au style de votre maison, etc. Tout cela pour dire que l’intervention d’un professionnel en termes de pose de fenêtre procure autant d’avantages.

Quel porte choisir pour un petit garage ?

Ces dernières décennies, le nombre de vols de voitures ne cesse d’augmenter. En France par exemple, le pays enregistre plus de 300 véhicules par jour. Devant cette situation, il est important de bien choisir la porte de votre garage. Cette menuiserie contribue d’ailleurs à l’embellissement de votre garage ou de votre maison si votre garage est accolé au mur de votre habitation. Dans cet article, nous allons voir la porte choisir pour un petit garage.

Avantage et inconvénient de la porte de garage en PVC

Vous êtes à la recherche d’une porte pour votre petit garage. Dans cette optique, vous devez avoir besoin d’une porte d’entrée de petite taille. Et vous avez de la chance puisque tous les matériaux peuvent utilisées pour concevoir une petite porte. Si vous souhaitez investir dans une menuiserie à la fois légère et bon marché, pensez à la porte de garage en PVC. En effet, le PVC reste le moins cher du marché. Ensuite, il est facile à installer. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez monter vous-même une porte de garage en PVC puisqu’elle est fabriquée avec un matériau particulièrement léger. Ce n’est pas tout, la menuiserie en PVC fait preuve de grande isolation thermique et acoustique. Si votre petit garage est accolé au mur de votre maison et qu’il communique avec l’autre pièce de votre habitation, la porte en pvc vous permettra de faire des économies sur votre facture d’énergie. Seulement, elle est moins résistante et peu esthétique.

De Porte de garage aluminium pour petit garage

Vous pouvez ensuite opter pour la porte en alu pour un petit garage. Les raisons en sont nombreuses. L’aluminium est un matériau très prisé pour son design contemporain. Si vous souhaitez apporter une touche de modernité à votre petit garage, vous n’avez qu’à acheter une porte de garage alu. En outre, elle est disponible sous différentes couleurs. Vous trouverez facilement la menuiserie qui s’intègre à votre style de décoration. Côté robustesse, l’aluminium est plus résistant que le PVC. Si auparavant il est méprisé pour sa mauvaise isolation thermique, actuellement, les menuisiers équipent leur porte de garage alu d’une rupture de pont thermique. Le plus grand avantage de l’aluminium repose aussi sur sa résistance aux agressions climatiques en l’occurrence à l’humidité. Pour cause, le matériau ne rouille pas. Si vous vivez en bord de mer ou dans un endroit pluvieux, la porte de garage en aluminium est faite pour votre petit garage.

Quid de la porte de garage en bois ?

On peut également choisir une porte en bois pour un petit garage. D’ailleurs, le bois s’inscrit comme un matériau très robuste. La menuiserie en bois permet ainsi de renforcer la sécurité de votre garage de petites dimensions. Elle est très tenace aux chocs ainsi qu’aux tentatives d’effraction. Ensuite, la porte en bois se montre indémodable. Très prisée par nos aïeux d’autrefois, elle continue de séduire bon nombre de particuliers et de professionnels. En effet, le bois est un matériau qui s’intègre rapidement à l’environnement. Il s’harmonise avec tous les styles de décoration. Tout comme l’aluminium, le bois peut aussi recevoir tout un tas de coloris. Quel que soit le style de votre petit garage, vous trouverez toujours le modèle qui répond à vos attentes. Il faut seulement savoir que la menuiserie en bois est sensible aux intempéries et aux insectes. Si vous souhaitez que votre porte de garage en bois vous accompagne au fil du temps, il faudra ainsi que vous l’entreteniez régulièrement.

Comment choisir une porte pour petit garage ?

Quel que soit votre choix, porte en bois, en PVC ou en aluminium, il est nécessaire de prendre en compte les critères de sélection suivants. Premièrement, choisissez bien la marque de fabrication de votre menuiserie. Il y va en effet de sa qualité. Pour éviter de tomber sur des produits contrefaits, privilégiez une porte de garage signée par une enseigne leader dans le secteur. Viennent ensuite ses dimensions. Sur le marché de la menuiserie, il existe des portes de garage standard et sur mesure. Mais il s’agit d’un petit garage, il se peut que la porte standard ne convienne pas à vos ouvertures. Pour éviter tout risque d’incompatibilité, faites ainsi une commande sur mesure. Pour ce faire, vous fournissez les dimensions exactes de votre porte de garage à votre menuisier. Il s’occupera du reste. Enfin et non le moindre, prenez en compte la couleur de votre porte pour petit garage. Non seulement la couleur assure l’esthétisme de la menuiserie, mais il faut aussi savoir que la porte de garage est un équipement d’extérieur. Elle doit ainsi respecter le PLU ou le plan local d’urbanisme du lieu de situation de votre maison lorsque votre garage est accolé au mur de l’habitat. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous auprès de votre mairie pour vous renseigner sur les couleurs autorisées.

Les étapes de pose d’une fenêtre alu

Vous avez opté pour une fenêtre en aluminium ? C’est un excellent choix ! En effet, ce matériau est connu pour disposer de nombreux avantages intéressants. Un des grands atouts de l’aluminium est se légèreté. De ce fait, une menuiserie en alu se pose très facilement. L’opération est accessible aux bricoleurs du dimanche. Pourtant, la pose ne se fait pas n’importe comment. Dans ce présent article, découvrez toutes importantes pour réussir la mise en place d’une fenêtre alu.

Installation d’une fenêtre en alu, équipe-vous !

Un bon bricoleur qui se respecte dispose des matériels nécessaires pour la réalisation de leurs travaux. Pour poser une fenêtre en aluminium comme il se doit, quelques outils sont indispensables. Pour ce faire, vous avez besoin d’une brosse métallique, un marteau, du ruban de masquage, mastic colle, un mètre ruban, une perceuse, un pistolet à mastic. Dans la plupart des cas, vous devez également vous munir d’une scie à bois ou à métaux, d’un tournevis plat, un tasseau et un cruciforme. Il est à noter que ce sont des outils de base d’un bricoleur.

Poser la fenêtre, les étapes

Pour installer votre fenêtre, il est important de bien nettoyer à l’avance le bâti. Ceci est à faire si vous conservez l’ancien bâti. Pour le nettoyage, il vous est nécessaire de l’écailler et brosser. S’il le faut, nettoyez zone par zone. Profitez de ce moment pour réaliser un traitement insecticide et fongicide de la fenêtre.

L’étape suivante consiste à préparer le support plan. Pour cela, vous devez reboucher tous les trous existants sur l’ancien bâti. Cela se fait avec une jointure en silicone. Une fois fait, il est temps de passer à la préparation de la menuiserie. Cela a pour but de bien l’installer dans de bonnes conditions. Pour ce faire, mettez la fenêtre sur un support plat et solide puis trouvez tous les trous de fixation. Vous pouvez par la suite installer la fenêtre. Afin d’assurer la performance d’isolation de la fenêtre, il reste important de mettre en place des oints d’étanchéité isolants sur le bas du bâti.

Une fois que la fenêtre en alu est en place, il ne vous reste à visser. Parfois, la menuiserie est lourde. De cette manière, faites-vous aider par un membre de la famille. Dès que les vis sont posées, vous pouvez passer à l’isolation de la fenêtre. Pour cela, vous n’avez qu’à réaliser l’étanchéité extérieure et intérieure. Pour finir, il ne vous rester qu’à poser les profils d’habillage de la fenêtre. Ceux-ci sont à découper par le biais d’une scie à métaux.

Voilà, vous savez désormais ce qui vous attend pour poser votre fenêtre en aluminium. Tout au long des travaux, vous devez mettre toujours contrôler toutes les mesures de la fenêtre. Si vous avez du doute ou que vous ne sentez pas de taille pour l’opération, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel en la matière.

Matériau de fenêtre, pourquoi pas un matériau mixte ?

La fenêtre est une partie de la maison qui est d’une grande importance, et le tout est de bien vous décider pour ce qui est des détails se rapportant à celle-ci. En outre, il est possible de s’orienter vers un type de matériau ou bien un autre afin de bénéficier de conditions spécifiques.

Les rôles d’importance de la fenêtre

Il est nécessaire que la fenêtre soit bien construite pour qu’elle soit bien en mesure de répondre aux différents besoins qu’on peut avoir pour celle-ci. En outre, on peut faire mention des rôles principaux de la fenêtre : faire en sorte que la luminosité dans la maison soit optimale, et assurer une bonne circulation de l’air dans les pièces de votre domicile. La luminosité naturelle est quelque chose qu’on ne doit pas minimiser, et quand une maison n’est pas bien éclairée le jour, elle n’est pas vraiment des plus confortables.

Quant à une bonne circulation de l’air, il n’est pas nécessaire d’élaborer dessus, dans la mesure où on ne peut tout bonnement pas vivre dans une maison où l’air ne peut pas circuler convenablement. Vous devez simplement vous décider pour un modèle de fenêtre qui soit bien en mesure de répondre au mieux aux nécessités que vous pouvez avoir pour la fenêtre. En outre, il ne faut pas minimiser la manière dont une fenêtre va affecter l’aspect esthétique de votre maison.

Utiliser un matériau mixte pour la fenêtre

Il se trouve différents matériaux pour lesquels vous pouvez vous décider pour ce qui est de la composition de votre fenêtre. Chacun va disposer d’un grand nombre d’avantages, et par exemple, le bois est un bon isolant. D’un autre côté, nous avons des matériaux tels que l’aluminium, qui est particulièrement attrayant sur le plan de l’aspect visuel. L’aluminium est également reconnu pour son excellente manière de gérer les chocs, et le tout va faire en sorte de simplement se déformer, au lieu de se casser.

Séparément, ces matériaux disposent donc de forces qui leur sont propres, mais si on décide de les combiner, on peut bénéficier des avantages de chacun. L’aluminium, qui n’est pas un bon isolant naturel, peut être allié au bois pour permettre que le tout puisse bien résister aux pertes de chaleur. Le tout va également contribuer à éviter que votre fenêtre soit d’une grande solidité, et on peut aussi bénéficier des bienfaits visuels des deux éléments.

Faire fabriquer votre modèle de fenêtre

Afin d’avoir l’assurance de trouver un modèle de fenêtre adéquat, il est nécessaire de se tourner vers un prestataire qui est bien en mesure de vous fournir ce qu’il faut en termes de fenêtres. Il devra être en mesure de faire la conception des plans suivant vos besoins, puis de la mise en œuvre de ces plans. Il faut éviter de faire l’erreur de se tourner vers le premier sur lequel vous tombez, car vous risquez ainsi de manquer d’autres offres qui pourraient être encore plus convenables que celle à laquelle vous avez souscrite. Le tout est donc de bien prendre votre temps sur ce plan.

Les critères de choix d’une fenêtre de toit

Installer une fenêtre de toit est un incontournable dans le cadre d’un aménagement de combles. Aussi communément appelée « velux », la fenêtre de toit a pour objectif d’éclairer les combles et à la fois d’aérer la pièce de façon efficace. Mais avant toute chose, il convient de choisir le bon modèle de fenêtre. En effet, au vu des différents types qui existent, il n’est pas facile de trouver la fenêtre de toit qui convient. Pour vous aider, voici les critères de choix de votre velux.

Choisir une fenêtre de toit: les modes d’ouvertures possibles

On distingue trois types d’ouverture pour vos fenêtres de toit. Il y a d’abord l’ouverture par rotation qui, lors de l’ouverture de la fenêtre, va la faire pivoter autour d’un axe central. Ce mouvement fera basculer la partie haute de la fenêtre vers l’intérieur. Particulièrement sécuritaire, cette ouverture est à privilégier si vous comptez aménager les combles pour devenir une chambre d’enfants. Etant que la barre d’ouverture se trouve en haut de la menuiserie, les enfants ne pourront pas les atteindre. En complément, ce type d’ouverture est en mesure de s’adapter à toutes les pentes de toit, allant de 15° jusqu’à 90°.

Quant à l’ouverture par projection, elle permet de gagner de la place dans la pièce. Effectivement, pour l’ouvrir, il suffit de pousser la partie inférieure de la menuiserie vers l’extérieur. A la différence de l’ouverture par rotation, elle est dépourvue d’une barre d’ouverture, mais seulement d’une poignée sur le bas de la fenêtre. De ce fait, ce type d’ouverture est moins conseillé dans les chambres d’enfants puisque ces derniers pourront accéder aisément à la poignée.

Pour ce qui est de l’ouverture latérale, la fenêtre s’ouvre de la même façon qu’une porte, à savoir vers l’extérieur. Pourvue d’une charnière sur les côtés, elle est peu encombrante et permet d’accéder rapidement au toit. Mais en raison de son niveau de sécurité moindre, elle est fortement déconseillée dans les chambres d’enfants.

Choisir une fenêtre de toit : les questions de vitrage

Outre le mode d’ouverture, le vitrage est aussi un critère de choix non négligeable. Pour bien choisir, il faut tenir compte de quelques facteurs. Tout d’abord, vu que 30% des déperditions énergétiques s’effectuent au niveau du toit, il serait judicieux d’opter pour les doubles vitrages qui permettent d’étouffer les nuisances sonores et optimiser le confort dans la pièce. Pour ce faire, il convient de prendre en considération le coefficient d’isolation thermique, plus celui-ci est bas, plus la performance d’isolation de la fenêtre sera meilleure.

En outre, si vous résidez dans une zone bruyante, privilégiez les doubles vitrages qui sont couplés d’une isolation acoustique renforcée. A ce titre, choisissez les modèles avec un coefficient d’au moins32 dB. Ou sinon, il existe sur le marché des doubles vitrages en verre feuilleté qui se composent de feuilles de verre accolées à l’aide d’un film PVB. Contrairement à des doubles vitrages classiques, ils peuvent réduire le bruit de 7 dB.

Quel matériau pour avoir une fenêtre sur-mesure ?

Parce qu’actuellement, l’originalité est la base de tout ce que nous entreprenons, cela se passe dans tous les domaines de la vie, mais surtout dans le choix du style de la maison. En effet, aujourd’hui, l’achat d’une structure standard n’est plus d’actualité. Alors, pour tous les éléments qui composent la maison, le sur mesure est plus prisé. Pour le cas de la fenêtre, ce concept prend de plus en plus d’envergure. Mais le choix du matériau reste toujours une question primordiale. Voici comment sélectionner un matériau pour votre fenêtre sur mesure.

Les matériaux disponibles

Comme pour le cas d’une fenêtre standard, vendue en kit, tous les matériaux pouvant se transformer en menuiserie peuvent être utilisés. Mais comme nous le savons déjà, faire ce choix n’est jamais une évidence, car un nombre incalculable de paramètres est à prendre en compte.

Le bois est le matériau le plus classique quand il s’agit de fabriquer une fenêtre. Et depuis toujours, il offre des avantages indéniables par rapport au confort, à la sécurité et à l’esthétique de la maison. Puis, il y a l’aluminium qui forme aussi une fenêtre incomparable si l’on considère son style, sa capacité de résistance et sa durabilité. Après, il y a aussi le PVC qui a gagné sa place dans le cœur des utilisateurs. Et même s’il s’agit d’un matériau un peu difficile à travailler, il peut parfaitement se transformer en une fenêtre sur mesure très originale.

Lequel choisir ?

En fonction de vos besoins en matière de confort, de sécurité et d’esthétique, vous devez établir des critères de sélection bien précis. Ici, il ne faut pas rater votre coup parce qu’il s’agit d’un investissement important ; déjà que la fenêtre sur mesure est bien plus onéreuse qu’une fenêtre standard. Vous devez donc comprendre que le bois est chaleureux tout en étant facile à travailler, mais il nécessite beaucoup d’entretien pour pouvoir vous servir aussi longtemps que possible.

Pour l’aluminium, certes, il est résistant, durable et très personnalisable, mais vous devez avoir un budget assez élevé pour pouvoir l’acquérir. Et s’agissant du PVC, il est à la fois abordable et facile à utiliser, mais il est un peu compliqué de le personnaliser. Puis, il existe seulement avec des couleurs restreintes.

Se faire aider

Puisqu’il vous faudra une fenêtre sur mesure, il est donc impératif pour vous de contacter un menuisier spécial pour la fabrication de la fenêtre. Donc, vous êtes obligé de passer par un professionnel. Alors, autant en profiter pour demander des conseils pour le choix du matériau. En effet, nulle autre personne n’est en mesure de définir le matériau idéal si ce n’est un professionnel. Donc, la meilleure manière de bien choisir le matériau est de consulter l’avis d’un expert en menuiserie. Cependant, il est à noter qu’ici, le professionnel ne prend aucune décision concernant le matériau, car ce sera à vous de le choisir suite à ses suggestions. En d’autres termes, votre avis aussi est essentiel parce que c’est vous qui allez utiliser et payer la fenêtre.

Les bienfaits d’une fenêtre en bois

Que ce soit pour une nouvelle installation ou pour une rénovation d’une ancienne fenêtre, la fenêtre en bois est toujours une option qui présente nombre d’avantages. Ce matériau à la fois naturel et chaleureux procure en effet des bienfaits incomparables si on le compare à d’autres matériaux. C’est justement dans cette optique que nous allons diriger cette rubrique parce que nombreux sont ceux qui ne sont pas encore des atouts du bois sur le confort des utilisateurs.

Confort thermique et phonique

Le fait que le bois est un matériau non conducteur est un grand atout parce que cela lui permet d’avoir une grande capacité isolante. En effet, en présence d’une fenêtre en bois, vous n’aurez pas à supporter la chaleur étouffante de l’été ou à subir le grand froid de l’hiver. Ce type de fenêtre est surtout apprécié par la chaleur qu’il peut offrir.

En matière d’isolation acoustique, la fenêtre en bois est également très performante parce qu’elle est généralement robuste et épaisse. Qui plus est, les fabricants de fenêtres en bois maitrisent parfaitement les normes à respecter pour l’isolation acoustique d’une structure. De ce fait, c’est un produit qui répond aux conditions de fabrication prescrites.

Une structure écologique

Parce que le bois est le matériau le plus naturel qui puisse être, la fenêtre en bois est donc une menuiserie qui contribue à la préservation de l’écologie. Effectivement, la présence d’une fenêtre en bois dans une maison procure du bien-être pour les occupants parce qu’elle rafraichit l’atmosphère tout en gardant le confort.

Cette pièce est considérée comme étant écologique parce que son utilisation respecte parfaitement les normes en vigueur en termes d’exploitation. Qui plus est, ce matériau est non polluant et recyclable tout en étant une ressource renouvelable.

Et économique

En acquérant une fenêtre en bois, vous avez l’occasion de faire de grandes économies parce que, premièrement, le prix d’achat de ce type de fenêtre est très abordable par rapport aux fenêtres conçues avec d’autres matériaux. Par la suite, vous aurez aussi l’opportunité d’investir dans d’autres projets parce que ces fenêtres sont dotées d’une durée de vie incroyable. De ce fait, vous n’aurez plus à vous soucier du remplacement de vos menuiseries, mais pour cela, ces dernières doivent être bien entretenues. L’économie s’opère aussi au niveau de votre facture d’électricité parce que l’isolation offerte par la fenêtre en bois vous permet d’éviter d’utiliser votre système de chauffage à plein régime.

Une esthétique incomparable

Certes, les caractéristiques techniques d’une menuiserie sont à privilégier, mais son esthétique apporte aussi un sentiment agréable pour ses utilisateurs. C’est la raison pour laquelle la fenêtre en bois est plus plébiscitée parce qu’elle se présente toujours sous une apparence attrayante. Qui plus est, il est possible de l’adapter à n’importe quel style. Tout dépend des besoins des propriétaires en termes de design. Donc, vous avez le choix entre une multitude de modèles de fenêtres en bois sur le marché afin que vous puissiez prendre le temps de choisir.

Vous avez l’opportunité d’assortir vos fenêtres en bois avec l’esthétique de vos façades et de vos portes.

Bien choisir le vitrage pour ses fenêtres

Les fenêtres sont les ouvertures les plus présentes sur les façades d’une maison. A ce titre, il est essentiel de penser sérieusement aux différents paramètres qui entrent en compte dans sa mise en place. Le vitrage est l’un de ces paramètres qui influent directement sur le confort et l’isolation de la maison, il convient de bien le choisir. Point sur ce qu’il faut savoir pour le choix du vitrage de vos fenêtres.

Le rôle du vitrage des fenêtres

Le vitrage des fenêtres a pour rôle de laisser passer plus ou moins la luminosité naturelle. Plus on dispose de surface vitrée, plus on est sûr d’avoir de lumière. Cependant, ce n’est pas aussi simple que cela parce que le vitrage constitue également une faille dans l’isolation de la maison s’il n’est pas choisi adéquatement.

Il existe actuellement plusieurs modèles de fenêtre se différenciant grâce à leur cadre et à leur vitrage. Le double vitrage est le plus répandu actuellement et le triple vitrage est utilisé dans des situations majoritairement particulières. Le rôle du vitrage est d’empêcher le froid de l’extérieur d’accéder à l’intérieur d’une pièce et la chaleur créée de l’intérieur d’en sortir. Ces capacités se mesurent par les valeurs « U » et « g » du vitrage.

Fenêtre double vitrage ou triple vitrage ?

Comme le simple vitrage n’est plus du tout à l’ordre du jour, qui du double et du triple vitrage choisir alors ? Telle est la question. Plus on a de vitrage, mieux on est protégé contre le froid, les effractions, les pertes de chaleur, le bruit. Toutefois, il faut prendre en considération votre réel besoin.

Un simple double vitrage d’une épaisseur moyenne peut suffire si votre maison est implantée dans une région où les hivers ne sont pas trop froids. Pour une meilleure isolation thermique, vous pouvez opter pour du VIR ou vitrage à isolation renforcé. C’est du double vitrage auquel est ajoutée une surcouche d’oxyde métallique.

Quant au triple vitrage, il est meilleur que le double vitrage en tout point. Par contre, il n’est conseillé que pour les fenêtres des maisons implantées dans les régions les plus rudes en hiver. Avoir du triple vitrage dans une région chaude, c’est s’assurer d’avoir l’effet de serre dans la maison.

U et g : les valeurs à connaître pour le vitrage

La connaissance de ces valeurs est indispensable pour ne pas faire d’erreur dans l’achat de vos fenêtres. En quoi consistent-elles réellement ?

La valeur U d’un vitrage est son coefficient d’isolation thermique. C’est à cette valeur qu’il faut se fier pour voir à quel point le vitrage peut résister à la perte de chaleur. Il faut privilégier les valeurs U les plus petites si l’on souhaite la meilleure isolation. Un double vitrage peut avoir une valeur U jusqu’à 1. Quant au triple vitrage, vous pouvez vous attendre à du 0,4.

Le facteur solaire est donné par la valeur g du vitrage. C’est tout simplement la capacité du vitrage à laisser passer l’énergie du rayonnement solaire. La valeur g varie de 0 à 1, qui peut être converti en pourcentage. Une valeur g de 0,43 peut être interprétée par « le vitrage laisse passer 43% de l’énergie solaire ». Il faut bien jauger avec cette valeur g car à l’excès, elle peut être néfaste pour le confort thermique de l’intérieur de la maison.

Le bois ou l’alu pour sa fenêtre ?

Les fenêtres jouent des rôles essentiels dans un lieu d’habitation. Pour ces raisons, il ne faut surtout pas négliger d’en faire le bon choix. Lorsque le bois était le seul matériau utilisé dans le monde de la menuiserie, il était plus facile de choisir une fenêtre. Aujourd’hui, il faut prendre le temps de réfléchir avant de prendre une décision avec la venue d’autres matériaux tels que le PVC et l’aluminium. Alors, que choisir entre le bois et l’aluminium pour sa fenêtre ?

Les rôles de la fenêtre dans une habitation

La fenêtre joue des rôles essentiels dans une habitation puisqu’elle est à la fois une ouverture vers le monde extérieur et une protection. Ainsi, cette structure doit répondre à des critères importants. Pour commencer, elle doit disposer d’une grande robustesse pour protéger contre les effractions et plus particulièrement le cambriolage. La fenêtre doit également permettre une bonne aération et laisser à la lumière naturelle bien pénétrer à l’intérieur de la maison. Cela est très important pour la santé de ses habitants. Il faut aussi que le châssis dispose d’une bonne performance d’isolation thermique et acoustique pour des raisons de confort et d’économie énergétique.

Les avantages et les inconvénients d’une fenêtre en bois

Lorsqu’il n’y avait que le bois pour fabriquer des portes et des fenêtres, on était bien satisfait. Cependant, ce matériau a été peu à peu détrôné par l’aluminium et le PVC malgré ses nombreux atouts. En effet, en fonction de l’essence choisie, la fenêtre en bois dispose d’une grande robustesse et d’une longue durée de vie. Elle est également très esthétique et se distingue particulièrement par son aspect chaleureux. Par ailleurs, la fenêtre en bois possède de très bonnes qualités d’isolation thermique et phonique. Elle permet donc de profiter d’un confort optimal dans la maison et de faire des économies d’énergie. Enfin, ce matériau ne se déforme pas sous l’action de la chaleur.

En revanche, la fenêtre en bois présente aussi des inconvénients majeurs. Son principal point faible est notamment le fait que ce matériau demande des travaux d’entretien réguliers. La fenêtre en bois doit être entretenue au moins une fois par an. De plus, son prix est assez élevé lorsqu’on choisit une essence de bois de haute qualité.

Les avantages et les inconvénients d’une fenêtre en aluminium

Si l’aluminium a connu et connait encore autant de succès, c’est principalement grâce à ses nombreux atouts. En effet, une fenêtre en aluminium permet de profiter d’un aspect soigné, d’un design élégant et d’une esthétique très moderne. De plus, ce matériau est très malléable. Il est donc parfait pour les fabrications sur mesure. Il permet également de réaliser un large choix de finition et disponible en une multitude de couleurs. La fenêtre en alu est aussi très prisée pour sa robustesse et sa résistance aux intempéries. En outre, elle n’a pas besoin de travaux d’entretien et pourtant ce matériau propose une très grande durabilité.

Par contre, il est impératif de choisir une fenêtre en aluminium disposant d’un rupteur de pont thermique. Un modèle qui n’en dispose pas ne répond pas à la RT 2012. Un autre désavantage de ce matériau est son prix assez onéreux surtout comparé à une fenêtre en PVC.